Concert review in Le Sous Marin

A propos du concert à Jazz à Luz / 12 juillet 2015 :

“Même journée, autre frisson, le groupe TOC se produisait ce soir-là sous le chapiteau.
L’acronyme formé par les initiales des trois musiciens lillois (Jérémy Ternoy aux machines, Peter Orins à la batterie et Ivan Cruz à la guitare) peut évoquer au choix les fameux troubles compulsifs, ou bien un matériau brillant mais sans grande valeur. On oubliera la deuxième interprétation vu l’enthousiasme manifesté par le public, et on retiendra donc le côté compulsif.  C’est qu’une heure durant, sans aucun temps mort, le trio aura joué une musique frénétique dans laquelle on perdit vite les repères auxquels on essayait de s’accrocher, comme cette mélodie que Jérémy Ternoy rend insaisissable en la faisant dériver constamment durant le premier quart d’heure. Visuellement le spectacle est captivant, chacun jouant des boucles dans lesquelles les corps sont eux-mêmes engagés, celui de Jérémy Ternoy étant particulièrement agité. Certains diront que c’est du free rock progressif, mais ces appellations n’ont pour effet que de passer à côté de ce qui fait la singularité de la musique. Le trio, face aux longs applaudissements, finira, par revenir sur scène pour un morceau qui, heureusement pour le déroulé de la soirée, fut d’une durée assez courte.”

http://www.lesous-marin.org/review/jazz-a-luz-25